Théâtre Parenthèse Facebook You Tube
Accueil Programmation École À propos Nous soutenir Contactez-nous
 
  Programme Admission Calendrier Historique  
 
 
  HISTORIQUE
 
 
 

Tout commence avec les Outils du jeu créateur de l'acteur

Les huit outils du jeu créateur de l'acteur ont été créés en 1994 par les membres fondateurs de l'École du Théâtre Parenthèse, feu Jean-Pierre Bélanger, psychologue et Diane Cormier, professeure en art dramatique. La création des outils résulte de trois préoccupations majeures observées auprès des étudiants, amateurs et professionnels de théâtre.

Tout d'abord, nous nous sentions interpellés par le questionnement de nos étudiants qui s'interrogeaient à propos des techniques à utiliser parmi toutes les écoles de pensées et théories du jeu de l'acteur : Comment rejoindre les étudiants qui venaient de différentes formations théâtrales? Comment ramasser, nommer et identifier toutes leurs acquisitions théâtrales?

Ensuite, nous constations une certaine méconnaissance de l'acteur face à son propre jeu et ses outils d'apprentissages : Comment favoriser une plus grande connaissance de lui-même? Comment acquérir plus de versatilité dans son travail d'interprétation? Comment développer son unicité et se distinguer comme acteur en audition ou sur scène même si l'on vient de la même école?

Puis, notre plus grand questionnement se centrait sur la maîtrise du jeu de l'acteur créateur; elle est devenue avec le temps notre ligne maîtresse d'enseignement : Comment diriger l'acteur dans un jeu souple et vivant plutôt qu'un jeu répétitif et technique? Comment conserver la liberté du jeu de l'acteur à travers les règles et les techniques nécessaires qu'exige l'art dramatique?

Il nous fallait construire un langage commun, un langage de chez-nous, un langage de base pour mieux comprendre et s'approprier les formations de tous et chacun. Puis, les huit outils se sont peu à peu articulés, expérience après expérience, nous tentions de trouver le mot le plus juste possible, afin que nos interventions auprès des comédiens demeurent concrètes et enrichissent notre propre direction d'acteur : il n'y a pas de mauvais étudiants, seulement de mauvais maîtres.

Stanislavski
.

 

 
 
   
© Théâtre parenthèse. Tous droits réservés.